Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

Archive pour le mot-clef ‘traitement cancer prostate’

Cancer de la prostate : les chiffres

jeudi 23 mars 2017

Portrait of a happy senior man smilingPlus fréquent chez les seniors  et personnes âgées de 60 à 70 ans, le cancer de la prostate se place  au premier rang des cancers chez l’homme. En effet, on en compte 70 000 cas par an. (A noter : il existe également des cancers de la prostate précoces).

Bien qu’il y ait eu 8 876 décès par cancer de la prostate estimés en 2012 en France métropolitaine, on peut être optimiste car dans 90% des cas, le cancer de la prostate se guérit.

Le cancer de la prostate c’est quoi?

La prostate est une glande de quelques centimètres qui se situe dans le pelvis, dans un espace anatomique invisible. En cas de cancer de la prostate, les patients commencent par consulter leur médecin pour des troubles urinaires qui peuvent en être les premiers symptômes. Pour vérifier le diagnostic, le médecin leur prescrira une prise de sang ( PSA) qui montrera s’il s’agit ou non d’un cancer de la prostate. En cas de résultat positif et de suspicion de cancer de la prostate, on prescrira au patient une biopsie afin de confirmer le diagnostic ainsi que différents examens complémentaires (scanner, PET scan…) afin de voir si le cancer est resté localisé ou s’il a été se loger ailleurs.

Le bilan d’extension du cancer de la prostate

Pour en savoir plus, dans le cas ou le patient à une PSA supérieure à 20, on peut également faire un bilan d’extension du cancer de la prostate. Ce bilan a pour but de vérifier si la maladie a dépassé la capsule de la prostate et si elle a déjà atteint les ganglions. Pour cela, on utilise l’IRM et le scanner abdomino-pelvien. Pour vérifier la présence de métastases osseuses, on utilise la scintigraphie osseuse.

Traiter les cancers de la prostate

  • Il existe différents types de traitements pour le cancer de la prostate:
    Si celui-ci est localisé, il n y a souvent pas d’urgence car ce cancer évolue très lentement. Dans ce cas, les médecins préféreront généralement faire des vérifications tous les 6 mois avant de commencer les traitements. Si un traitement est prescrit, il peut être de deux types :  la chirurgie et les traitements non chirurgicaux comme la radiothérapie.
  • Dans le cas des cancers métastatiques, on utilise l’hormonothérapie et la chimiothérapie qui sont des traitements qui peuvent fonctionner pendant plusieurs années et permettre de vivre avec ces métastases.

Le dépistage précoce du cancer de la prostate est fortement encouragé par tous les médecins car donner le bon traitement au bon moment peut permettre de sauver des vies.