Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

Prévisions canicule: On surveille de près les personnes âgées en maison de retraite

CANICULE. Plus vulnérables aux fortes chaleurs, les personnes âgées font l’objet d’une vigilance accrue de la part des professionnels de santé, des aides à domicile et des mairies


Collation du matin et rafraîchissement aux Jardins d’automne. (photo michel amat) 

Les seniors sous haute surveillance pendant l’été

Depuis la canicule de 2003, c’est le principe de précaution qui prévaut. Qu’elles résident en maison de retraite ou chez elles, pendant l’été, les personnes âgées font l’objet de toutes les attentions.
Dans les établissements du Bocage, des Jardins d’automne et Aimé-Mauco, placés sous l’égide du centre hospitalier d’Auch, « les équipes sont hypermobilisées », assure Serge Foursans, le directeur-adjoint de l’hôpital.
« Elles veillent à ce que les pensionnaires s’hydratent correctement. Cela paraît une évidence de boire beaucoup lorsqu’il fait chaud, mais les personnes âgées n’y pensent pas toujours, tout simplement parce qu’en vieillissant, on perd la sensation de soif. Les équipes soignantes doivent donc être particulièrement attentives pour dépister d’éventuels signes d’hyperthermie. Nos maisons de retraite disposent aussi d’une grande pièce rafraîchie où les résidants sont régulièrement réunis ».
De façon plus générale, si des hospitalisations ou des décès semblent liés à de fortes chaleurs, les hôpitaux du département sont désormais tenus de renseigner un serveur régional, afin que les pouvoirs publics soient alertés.

Recensement communal

Mais au-delà des seuls hôpitaux ou des maisons de retraite, c’est désormais toute une chaîne, qui va des mairies aux infirmières libérales, en passant par les aides à domicile, qui fait preuve d’une vigilance accrue du mois de juillet à la fin septembre. À Auch par exemple, la municipalité a baptisé du nom d’Action canicule 2009, le recensement des personnes plus particulièrement vulnérables aux vagues de chaleur.
La commune entend ainsi inscrire sur son registre les personnes âgées de 65 ans et plus, résidant à leur domicile, celles de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail, mais aussi les personnes adultes reconnues handicapées.
Cette inscription (1) permettra, en cas de déclenchement du Plan canicule par le préfet, d’établir un lien avec les personnes qui seraient particulièrement isolées et leur porter assistance si nécessaire.

(1) L’inscription sur cette liste ne peut se faire qu’avec l’accord des personnes concernées, qui sont invitées à remplir (ou à faire remplir par un proche identifié) un formulaire disponible en mairie.

Source: SUD OUEST

Laisser une réponse