Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

Personnes âgées : comment éviter les carences alimentaires?

famille1

Surveiller la perte d’appétit pouvant entraîner une dénutrition

On parle de dénutrition dangereuse pour la santé lorsqu’une personne âgée ne mange plus suffisamment pour couvrir les besoins de son organisme. Dans ce cas de figure, celle-ci sera plus vulnérable aux maladies infectieuses ou à l’aggravation d’une maladie chronique. La dénutrition provoque une fonte musculaire qui entraîne un risque de chutes. Elle aggrave également l’état de santé des personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires ou neuro-dégénératives comme la maladie d’Alzheimer. Car, loin de baisser avec l’âge, les besoins énergétiques augmentent pour compenser la faiblesse de leur métabolisme.

Dénutrition : Les signes alarmants

Surveiller son poids tous les mois est très important. En effet, une perte de poids de 5% en un mois ou de 10% en 6 mois traduit une dénutrition. Dès l’amorce d’un amaigrissement de cet ordre, il faut s’en inquiéter. Par ailleurs, il ne faut pas non plus négliger le problème de la déshydratation. En effet, ressentant beaucoup moins le besoin de boire, une personne âgée court un grand risque de déshydratation.

Eviter la déshydratation chez les âgés

Boire de l’eau en quantité suffisante est indispensable pour assurer l’élimination des déchets par les reins et le transit intestinal. C’est la raison pour laquelle, il est très important de surveiller l’apparition éventuelle des symptômes typiques d’une déshydratation. A savoir : Bouche très sèche, peau qui se fripe, constipation, diarrhée ou vomissements, fatigue importante et urines très colorées. Si vous remarquez ces symptômes chez vous ou chez votre proche, alertez sans tarder votre médecin !

Boire en quantité suffisante

Pour éviter la déshydratation, il est recommandé de boire environ un litre d’eau pendant les repas mais aussi en dehors des repas. Vous pouvez boire de l’eau pure plate ou gazeuse, des jus de fruit ou consommer des potages et bouillons de légumes, notamment en cas de forte chaleur, car la transpiration fait perdre de l’eau et du sel. Vous pouvez également boire du lait, du thé ou des tisanes. Attention : La prise de certains médicaments comme les diurétiques ou les neuroleptiques peut augmenter les pertes d’eau.

Mots-clefs : , , , , , ,

Le commentaires sont fermés.