Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

Montrez moi comment vous marchez, je vous dirais si vous avez Alzheimer!

C’est la nouvelle théorie des chercheurs du Centre d’excellence Maladies Neurodégénératives de Toulouse. En effet, ceux ci viennent de publier les résultats d’une enquête parue dans la revue scientifique Neurology et qui porte sur une éventuelle relation entre la façon de se déplacer et la maladie d’Alzheimer.

Il existerait un lien entre la façon de se déplacer et la déclin cognitif précoce 

 

D’après les résultats de cette étude, il est possible que la façon dont une personne se déplace puisse être le signe d’ un déclin cognitif précoce, ou même de la maladie d’Alzheimer. Cette étude a été réalisée sur un groupe de 128 volontaires, âgés de 76 ans chez lesquels on a  mesuré les taux d’amyloïde dans le cerveau. Ces mesures ont été faites grâce à une technique d’imagerie médicale servant à analyser les connexions cérébrales. Un fort taux d’amyloide étant significatif de risque de déclin cognitif ou de maladie d’Alzheimer.

Les protéines amyloides atteindraient la zone du cerveau responsable des capacités motrices

C’est en  analysant la démarche des 48 % de volontaires présentant des taux d’amyloïde anormalement élevés, que les chercheurs se sont rendus compte qu’ils avaient une démarche beaucoup plus lente (moins d’un mètre par seconde) que les autres volontaires. La raison avancée : le développement anormal des protéines amyloïdes contaminerait le putamen, une  zone du cerveau contrôlant les capacités motrices.

 

Mots-clefs : , , , , ,

Laisser une réponse