Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

« Les mains de la vie » exposition à la maison de retraite Alexis-Julien

La maison de retraite Alexis-Julien de Ploudalmézeau a mis en place une exposition des plus innovantes jusqu’à fin Novembre.

0

Les photographies sont exposées sur les murs de la place du village. Cette trentaine de clichés ne représentent ni paysage, ni portrait, ni scène de vie, on n’y voit que des paires de mains.

Ridées, moins ridées, bronzées, moins bronzées, potelées moins potelées, les mains racontent leur histoire.

Les mains sont probablement la partie de corps qui véhicule le plus de sentiments. On ne peut pas mentir avec les mains. Tendresse par une caresse, colère par un poing fermé, anxiété par des tremblements ou une froideur… La disposition des mains est également extrêmement représentative. Les mains dans le dos lorsque la personne est détendue, les mains sur le front lorsque la personne cherche à solutionner un problème… Les entretiens les plus importants commencent et se terminent également par une poignée de mains.

L’exposition a été mise en place du début à la fin par l’équipe de l’espace Ti-Névez, lieu d’accueil et d’animation des résidents souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Nos trois mousquetaires, Céline Le Pors, psychologue, Annie Bervas et Margot Le Bris, assistantes de soins en gérontologie, ont travaillé d’arrache pied pendant trois mois pour photographier ces mains en action ou au repos et  « mettre en valeur ces mains qui par leur positionnement sont toutes reconnaissables entre mille ».

Pourquoi les mains ont été choisies alors que l’exposition s’adresse particulièrement aux malades souffrant de la pathologie d’Alzheimer ? « Si chez ces personnes la mémoire tout court est défaillante, la mémoire du geste est ce qui perdure le plus ».

Une exposition qui a fait, fait et fera parler d’elle, même d’ici la fin du mois lorsqu’elles céderont leur place aux décorations de Noël. Ces mains et leurs histoires ne rejoindront pas les cartons des oubliettes, elles migreront vers d’autres murs de la maison de retraite.

Les pensionnaires ont pris un grand plaisir à admirer ces photos, deviner à qui les mains appartenaient et se souvenir du moment précis de quand la photo a été prise.

Laisser une réponse