Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

L’anxiété gériatrique et les TOC

maison de retraiteSelon le laboratoire d’études sur l’anxiété gériatrique (http://www.laboleader.ca) : » Les résultats d’études scientifiques indiquent qu’entre 5,6 % et 14,5 % des personnes âgées souffrent d’un trouble anxieux « . Parmi ces troubles, on note parfois l’apparition de troubles obsessionnels-compulsifs (TOC). Par exemple, une personne  âgée qui craint les cambriolages prendra  30 minutes à vérifier si sa porte est bel et bien verrouillée lorsqu’elle quittera son domicile.

Troubles obsessionnels compulsifs (TOC): approche psychanalytique

Autrefois et notamment avec Freud, on avait avancé une explication psychanalytique aux troubles obsessionnels compulsifs, à savoir une névrose datant de l’enfance et plus précisément une fixation datant du stade  anal. Cette névrose qui serait conçue autour des mécanismes psychiques de l’individu ne correspond pas aujourd’hui à tous les cas de patients. On a donc plus ou moins abandonné cette explication. D’ailleurs, les thérapies de type psychanalytique ne marchent pas dans le cas des TOCs. On ne peut donc pas généraliser cette théorie. Selon les médecins d’aujourd’hui, les TOCs apparaîtraient plutôt chez des personnes anxieuses avec des phobies associées.

TOCs : les traitements

La maladie obsessionnelle se soigne plutôt bien même si ce n’est pas toujours facile car les traitements sont plutôt longs. On obtient de bons résultats dans environ 70% des cas selon les personnes traitées. Il existe deux types de traitements: les traitements médicamenteux et les traitements de type psychothérapie ou plus exactement de psychothérapie comportementale. Les médicaments prescrits sont certains antidépresseurs qui agissent sur la sérotonine, un des neurotransmetteurs impliqués dans les troubles obsessionnels. Ces antidépresseurs sont également des médicaments « antiobsessionnels ». Ces médicaments mettent environ un mois à agir. Ces traitements sont donnés sous étroite surveillance afin d’en minimiser les effets secondaires.

TOCs et Thérapie comportementale et cognitive ( La TCC)

Selon le Pr. Antoine Pelissolo, la thérapie comportementale et cognitive ( La TCC) est la plus efficace pour traiter les troubles obsessionnels compulsifs. En effet, la partie comportementale consiste à essayer de contrôler les rituels et la partie cognitive consiste à apprendre à réfléchir d’une autre manière. Cette thérapie est une sorte d’application pratique très empirique. Cette méthode basée sur la compréhension du trouble et de la dépendance aux rituels, permet de briser le cercle vicieux des TOCs grâce à un véritable apprentissage. Cette thérapie vient souvent en soutien du traitement médicamenteux. Elle donne des résultats après 6 mois voire une année.

Mots-clefs : , , , , , , ,

Laisser une réponse