Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

La nouvelle maison de retraite sur les rails

Pose de la première pierre symbolique de la nouvelle maison de retraite.

Gros événement mercredi, à Larrazet : la première pierre de la nouvelle maison de retraite, située route de Sérignac sur un terrain de 1,4 hectare, a été posée symboliquement à… la salle des fêtes. Car la pluie des derniers jours rendait le terrain impraticable. Il y avait beaucoup de monde à cette manifestation. D’abord les officiels : Patrick Cousinard, sous-préfet de Castelsarrasin; Odé Guirbal, conseiller général; Bertrand Thibout, maire de Larrazet; Francis Garrigues, président de la communauté de commune; les maires voisins de Sérignac, Beaumont et Vigueron; Didier Roques, commandant de la communauté de brigade de gendarmerie Beaumont/Lavit; l’architecte Ghislain Dangas; les responsables de la Scapa, société d’origine mutaliste gérant de la future maison de retraite; tous les maîtres d’œuvre mais surtout une salle des fêtes bondée de Larrazetois et des résidants de l’actuelle résidence de la Barbacane. Dans un long discours, Ghislain Dangas a présenté cette immense réalisation.

Soixante-dix lits
Cette maison de retraite comportera 70 lits pour rester dans un contexte humain de proximité; les chambres seront individuelles et meublées avec du matériel fonctionnel de même que toutes les autres salles et les lieux de vie. Tout sera de plain-pied avec accès handicapés et une aile sera réservée pour les malades atteints de la maladie d’Alzheimer. Bernard Esquiro, de la Scapa, a rappelé l’investissement énorme engagé, soit 5,7 millions d’euros et remercié le conseil général pour avoir apporté sa caution solidaire à 93%, ainsi que Bertrand Thibout, maire, pour le vaste terrain fourni en bail emphytéotique. M. le maire rappela que cette nouvelle entité possède le statut d’Ehpad et est contrôlée par la Ddass et les services sociaux du conseil général. Enfin, on a pu constater l’attachement de toute la population derrière cette réalisation.

Source: La Dépêche

Laisser une réponse