Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

Archive pour février 2015

La tutelle dans l’affaire BETTENCOURT

jeudi 19 février 2015

retraite plus liliane bettancourtLa troisième fortune de France, 15e au rang mondial, devenue en quelques années « la tutelle » la plus observée du pays… Analyse de Retraite Plus.

Comment a-t-elle pu dilapider jusqu’à plus d’un milliard d’euros «donnés généreusement à des proches sans la moindre hésitation » et sans qu’aucune intervention sérieuse ne puisse l’en dissuader ?
Pourquoi sa propre fille a-t-elle eu autant de mal à se faire entendre de la justice ?

En effet,  La Cour d’Appel de Versailles avait déjà mis à l’époque, beaucoup de temps à confirmer, la mise sous tutelle qu’elle demandait depuis des années. Une décision aussitôt contestée par l’intéressée qui s’était pourvue en cassation…
Pourquoi cette vieille dame si digne, âgée de 89 ans, riche héritière du groupe L’Oréal, a-t-elle fasciné une grande partie des français et déchainé autant de passions autour de sa maladie d’Alzheimer ?

Rappel des faits, même si nous avons choisi uniquement ceux liés à « la mise sous tutelle » sans aborder les points politiques du dossier.
Voici un tour d’horizon de l’affaire Liliane Bettencourt…

Quelque part, son obstination forcait au respect… Refuser pendant des années de reconnaître un quelconque abus de faiblesse à son encontre, refuser pendant longtemps de se soumettre à des examens psychiatriques sérieux, refuser encore et toujours d’être mise sous tutelle à la demande de sa fille qui entendait avant tout protéger les intérêts colossaux de sa mère, c’était indéniablement faire preuve d’une grande pugnacité face aux événements, et face à la maladie.

Une question de dignité. Sa façon de crier sa liberté, de se prouver qu’elle pouvait encore décider seule, comme elle l’avait toujours fait.
Une grande dame, Liliane Bettencourt, sans l’ombre d’un doute.
Et pourtant, comment ne pas aller dans le sens de la justice ? Et reconnaître que, s’il était une mise sous tutelle qui s’avérait nécessaire, et depuis fort longtemps, c’était bien celle ci.

 

Ces nutriments qui permettraient de prévenir alzheimer

mardi 10 février 2015

les grands-mère cuisinentCertains nutriments comme les antioxydants, les protéines, les omégas 3, la vitamine D et le calcium permettraient de prévenir le déclin des facultés cognitives et d’empêcher la survenue de certaines maladies en aidant à garantir la bonne santé du cerveau.

Les fruits et le poisson contre la Maladie d’Alzheimer

Consommer certains fruits permet de retarder voire d’éviter la survenue de la maladie d’Alzheimer. Parmi eux, on retiendra les myrtilles qui contiennent des acides ayant un effet bénéfique sur la mémoire ainsi que sur la vision. Il y a également les bananes et les pruneaux qui contiennent beaucoup de magnésium et de vitamine B6.

Sachant que le magnésium aide à la transmission de l’influx nerveux et que la vitamine B6 permet l’assimilation du magnésium à l’intérieur des cellules et la synthèse d’un certain nombre de neuromédiateurs, on comprend l’importance des habitudes alimentaires pour garder un cerveau en santé.

Le poisson quant à lui contient des acides gras nommés omégas 3 ayant pour propriété de protéger la membrane entourant les neurones. Concrètement, Ils permettent de conserver la fluidité des membranes et agissent sur la mémoire et de la concentration. Les sardines, les maquereaux, les harengs, le saumon et le thon sont les poissons les plus riches en omégas 3.

Il faut savoir que les personnes âgées subissent  les effets de l’âge, à différents niveaux  et notamment au niveau du goût. Ne ressentant plus la saveur de certains aliments, les personnes âgées ont tendance à les éliminer de leur alimentation d’où l’installation de carences. C’est pourquoi il est important de rester vigilants pour éviter toute forme de dénutrition.

favoriser les moments de plaisir et de détente en maison de retraite

jeudi 5 février 2015

shutterstock_32395567La  maison de retraite doit devenir un lieu de vie idéal à partir du moment où elle s’impose à la personne âgée et à sa famille comme la solution incontournable. C’est la raison pour laquelle les maisons de retraite spécialisées Alzheimer et leurs équipes mettent tout en oeuvre pour satisfaire les besoins des patients Alzheimer.

Les animations en maison de retraite sont nombreuses et variées

–  Exercices pour stimuler la mémoire ou la motricité : Ces exercices sont encadrés par des animateurs chevronnés qui prennent garde à ne pas placer le malade en situation d’échec.
Séances de stimulation cognitive : organisées dans le but d’entretenir l’activité intellectuelle des patients Alzheimer.
Exercices de « rééducation cognitive » : Pour réapprendre au patient à effectuer des actes élémentaires oubliés, comme monter des marches d’escalier, arroser les plantes, mettre la table ou plier le linge.
Programmes d’échanges avec des intervenants extérieurs : Comme des associations ou des écoles,afin de leur offrir une ouverture sur le monde extérieur et créer du lien social.
Activités ludiques et thérapeutiques :  Comme la stimulation multisensorielle dans le but de leur apporter des moments de détente et de relaxation.

Autour de chaque patient Alzheimer, est mis en place, un projet de vie personnalisé ou programme adapté qui prévoit les activités qui seront les plus bénéfiques à chaque patient Alzheimer. Ces programmes prennent en compte le stade de la maladie à laquelle ils sont arrivés.