Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

Archive pour janvier 2015

Vivre 100 ans : est-ce donné à tout le monde ?

mercredi 28 janvier 2015

Sick senior womanDepuis toujours, les centenaires passionnent, déchaînent les études scientifiques et tous leurs commentaires. Mais la vraie question, est : la suivante : Vivre 100 ans est-ce donné à tout le monde? La longévité est-elle réservée à une certaine catégorie de personnes, et si oui, laquelle ?
Le docteur De Ladoucette a été chargé d’une mission de réflexion sur le rapport entre longévité et santé mentale. Il nous apporte une vision synthétique des recherches effectuées concernant ces illustres, doyens !

Tous les centenaires avaient un point commun : un moral d’acier
Ainsi, il ressortirait d’une étude scientifique des plus sérieuses menée par le laboratoire IPSEN pendant 10 ans, sur une population de 910 centenaires très précisément, que rien ne permet de déceler les raisons d’une telle longévité. Ceci étant, l’étude relève que tous les centenaires avaient un point commun : un moral d’acier. Et les laboratoires IPSEN de donner l’exemple très parlant d’un cas type de centenaire : ? Elle dit avoir travaillé toute sa vie, elle est plutôt gaie, optimiste, confiante dans l’avenir, ouverte sur le monde. Elle a du caractère, voire un sacré caractère. Elle est autoritaire, voire tyrannique, traitant parfois ses enfants comme de jeunes enfants (bien qu’’ils soient septuagénaires ou même octogénaires). Peu encline à se plaindre, elle aime bien qu’on s’intéresse à elle. Cherchant encore à plaire et à séduire, aimant la vie. Elle vit sans excès mais sans privation, ce n’est pas une adepte de l’ascèse. ?

Selon le docteur De Ladoucette, les centenaires auraient pour spécificité de savoir traverser les épreuves dans le temps avec une force de caractère et un très bon moral. Les centenaires auraient ? une faculté particulière à encaisser les événements défavorables de la vie, en particulier la solitude qui est le prix à payer pour une longévité exceptionnelle ?.

Pour le docteur De Ladoucette, résilience et conation sont les deux mots clés de la longévité. La résilience représente la capacité des individus à surmonter les épreuves de la vie. La conation quant a elle constitue une force intérieure qui pousse les gens à aller de l’avant, a entreprendre, créer et a ne pas rester dans l’immobilisme. Et le docteur de souligner : « pour durer, il faut aimer fortement la vie et conserver jusqu’au bout la combativité nécessaire pour s’accrocher à l’existence ». Selon l’étude qu’il a menée, les clés de la longévité seraient donc avant tout la bonne santé mentale et la force de caractère des personnes âgées.

Accompagner les séniors vers le bien vieillir

mercredi 21 janvier 2015


Seniorin im Rollstuhl mit BetreuerinLe vieillissement de la population est bel et bien incontournable

Il a amorcé sa croissance depuis quelques temps déjà. Ici et là, on parle de papy boomers, augmentation du nombre de personnes âgées, chiffres sur la dépendance, tentatives de réformes des retraites en passant par le financement de la dépendance (aides à domicile, maison de retraite…). Des discours qui n’ont de cesse d’être alarmistes et qui inquiètent toutes les tranches d’âges de la population. Les plus jeunes se demandent déjà quand ils partiront à la retraite … et surtout dans quelles conditions. Même angoisse chez ceux qui vivent au présent leurs dernières décennies. Tous n’ont qu’une crainte : pourront-ils vivre vieux ?

Le mot vieillesse…

Le mot vieillesse doit-il rimer avec précarité sociale, financière ou affective ; le mot vieillesse doit-il rimer avec faiblesse ? Pourquoi vieillir fait peur dans nos sociétés modernes alors même que cela représente une véritable réussite, un réel défi au temps et à la nature ?

En 1900 l’espérance de vie n’était que de 48 ans !

La révolution scientifique nous a fait gagner près de 30 ans d’espérance de vie ; et les choses ne s’arrêtent pas là, heureusement. Une espérance de vie qui ne cesse de progresser est bien le signe que notre société moderne ne se porte pas si mal. Comment les pouvoirs publics réagissent-ils face à ce phénomène de vieillissement ? Loin de l’ignorer, la France a depuis quelques temps pris la
ferme résolution d’accompagner ses seniors vers un véritable bien vieillir. (modernisation des maisons de retraite, nouvelles aides financières…).

Les Cafés Alzheimer : qu’est ce que c’est?

jeudi 15 janvier 2015

Senior woman with caregiver at home.Le café Alzheimer est avant tout un lieu d’échange

Les cafés Alzheimer ont été pensés comme des lieux de rencontre où aidants et malades peuvent échanger avec d’autres personnes vivant la même situation. En sortant du cadre médical, on crée une sorte de convivialité. C’est ce qui caractérise les « Cafés Alzheimer ». Dans ces cafés, les aidants peuvent partager leurs expériences et leur vécu et il en est de même pour les personnes récemment diagnostiquées Alzheimer, ou déjà situées à un stade modéré de la maladie. Conjoints, enfants ou proches, tous ceux qui sont concernés de près ou de loin par la Maladie d’Alzheimer y sont les bienvenus. Il est particulièrement important d’être bien informés sur cette maladie. En effet, c’est cette connaissance qui permet d’être un bon aidant.

Comment accepter le diagnostic Alzheimer? 

Comment organiser le quotidien de la famille face à la Maladie ? Comment se comporter avec un proche qui souffre de troubles du comportement ? Les questions que se posent les aidants sont multiples et variées. Elles trouveront leurs réponses dans ces « Cafés Alzheimer ». Les aidants y parlent de leurs expériences et donnent de précieux conseils. Souvent, ces réunions sont encadrées également par des professionnels qui sont à même de répondre aux interrogations des participants.

Ces professionnels sont également là pour informer les familles sur les nouvelles pistes de travail des chercheurs scientifiques, sur les nouveaux médicaments lancés sur le marché et sur les nouvelles thérapies permettant de stimuler les fonctions cognitives des malades Alzheimer.

Si vous désirez participer « Café Alzheimer » dans votre région, il vous suffit de contacter directement l’association France-Alzheimer au : 0 811 112 112 www.francealzheimer.org

Le projet de vie en maison de retraite c ‘est quoi?

mercredi 7 janvier 2015

shutterstock_32395567Le projet de vie en maison de retraite, un véritable programme

Ce projet de vie est élaboré par le médecin coordonnateur de chaque établissement et se soit de répondre à la problématique de chacun des résidents.
Ce programme prend en compte les particularités et les pathologie de chacun des pensionnaires afin de déterminer quel sera le suivi à mettre en place pour le prendre en charge au mieux. Séances de rééducation, soutien psychologique ou stimulation de ses facultés cognitives, soins…tout sera organisé en fonction de ce projet de vie.

La maison de retraite : pour prendre en charge sa pathologie

Pour les personnes âgées en état de dépendance, l’encadrement médical est une priorité. Faire le choix de l’hébergement en maison de retraite, c’est opter pour la sécurité de la personne âgée. C’est aussi pouvoir compter sur présence sécurisante et bénéficier d’une infrastructure médicalisée 24 heures sur 24. En effet,la présence du médecin coordonnateur est obligatoire. elle permet de garantir une continuité dans la prise en charge. 

Des Maison de retraite adaptées à chaque pathologie

Selon l’établissement que vous choisirez, vous pourrez bénéficier de structures spécialement adaptées à chaque pathologie. C’est le cas des unités de vie Alzheimer. Elles comprennent un lit médicalisé et un espace de déambulation avec barre d’appui et sol antidérapant. Cette structure sécurisée permet d’éviter la survenue de chutes et de fugues grâce à des couloirs équipés de rampes de soutien, à des caméras de surveillance et à des dispositifs anti-fugue.

La Maison de retraite : Des soins palliatifs et de rééducation de qualité

Les maisons de retraite médicalisées permettent aux personnes âgées, l’accès à des soins de qualité. Qu’ils soient palliatifs et de rééducation, ces soins seront effectués par une équipe médicale très complète comprenant un médecin coordonnateur, des aides-soignants, des infirmières spécialisées dans les soins au grand-âge, des auxiliaires de vie pour l’aide au quotidien mais aussi des kinésithérapeutes et des orthophonistes.