Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

Archive pour octobre 2014

Un chien dressé pour assister les malades Alzheimer

mercredi 22 octobre 2014

Le chien Holly, est le 4 ème chien d’assistance, dressé pour travailler avec les personnes âgées atteintes de la Maladie d’Alzheimer au Luxembourg.
Une initiative interessante dont nous parle Kristina Hoffmann, ergothérapeute dans une maison de soins et titulaire d’une formation en «thérapie assistée par animal :

téléchargement  «Holly m’accompagne dans les séances. Pour la motricité, j’organise des petits parcours avec des obstacles dans le jardin du centre. Le chien accompagne les gens, qui le tiennent en laisse, avec moi pour franchir ces obstacles», explique Kristina Hoffmann. Mais l’animal ne sert pas seulement de guide. «Il facilite la motivation des pensionnaires. Il m’aide à les rassurer. Quand ils voient le chien, ils ne pensent plus à leurs doutes».

Un chien dressé pour participer aux séances avec les personnes âgées atteintes d’Alzheimer

Après deux ans d’apprentissage spécialisé, Holly peut désormais commencer à travailler avec les personnes âgées en compagnie de Kristina. Les chiens aident à créer du lien social entre les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ils permettent également d’inciter ces personnes âgées à pratiquer des exercices de motricité : caresser le chien, le brosser ou le promener. Cette thérapie canine a déjà, semble t-il, donné d’excellents résultats. Le seul problème, c’est le coût du dressage d’un tel chien. En effet, c’est seulement grâce à la collecte de  68 tonnes de bouchons en plastique par les pompiers et les écoliers, que le dressage de holly a pu être financé!

(Source : http://www.lessentiel.lu/fr)

Ce qu’il faut savoir sur les différents types de maisons de retraite:

mardi 14 octobre 2014

Senior man with catLa maison de retraite médicalisée:

Une maison de retraite est dite médicalisée quand elle est conventionnée par la DDASS et comprend un médecin coordonnateur et une équipe médicale complète avec infirmiers, aides soignants, auxiliaires de vie, orthophonistes et kinésithérapeutes. Il existe 6439 établissements de ce type en France avec, en moyenne 60 lits par établissement.
Ce type d’établissement est indiqué pour les personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie progressive et nécessitant un environnement adapté à leur handicap ainsi qu’une surveillance médicale 24 heures sur 24. Elle peut accueillir des malades Alzheimer à condition qu’ils ne représentent aucun danger ni pour les autres ni pour eux-mêmes.

L’EHPAD ou Établissement pour Personnes Agées Dépendantes

On appelle EHPAD, un établissement porteur d’une convention tripartite avec l’Assurance Maladie et le Conseil Général du département. Ce type d’établissement est fortement médicalisé et peut accueillir des résidents très dépendants de GIR 1 et 2. En EHPAD, l’équipe médicale se compose de 57 équivalents temps-plein pour 100 personnes. Ses tarifs sont calculés en fonction du niveau de dépendance de chaque résident.

L’ USLD ou Unité de Soins Longue Durée

Cette unité se trouve au sein des hôpitaux et accueille les patients qui doivent bénéficier d’un encadrement médical permanent et de très lourds soins médicaux. Il en existe à ce jour, 1093 en France.

Le Foyer Logement

Le foyer logement se compose de studios et d’appartements indépendants. Il propose également plusieurs services collectifs comme un service d’entretien, un restaurant, une blanchisserie, une salle de sport ou des animations. Cette formule intermédiaire convient aux personnes âgées non dépendantes. Il en existe 2974 en France.

La résidence Service

Il s’agit d’une résidence adaptée aux retraités valides ou semi-valides. Non médicalisée, elle offre des logements privés en résidence ainsi que de nombreuses prestations annexes. Elle permet à ses résidents d’allier sécurité et vie sociale. Selon les résidences, ceux-ci pourront profiter d’un restaurant, de spectacles, d’animations organisées, d’une bibliothèque, d’une blanchisserie et de sorties en commun.

Faire entrer votre ainé en maison de retraite c’est aussi opter pour son confort de vie

mercredi 8 octobre 2014

Senior woman with caregiver at home.

 

 

 

Les maisons de retraite offrent des prestations hôtelières

Votre proche profitera de prestations hôtelières, d’un service de ménage et d’une restauration de qualité. Selon les besoins de la personne âgée et son budget, il est possible de choisir une maison de retraite disposant de prestations additionnelles comme : salon d’esthétique, coiffeur, pédicure, dentiste, blanchisserie ou même baignoire de balnéothérapie. Selon les maisons de retraite, ces prestations seront ou non, incluses dans le forfait. Il sera important de le vérifier.

Les chambres et salles de bain en maison de retraite

Lieu de vie principal, la chambre en maison de retraite doit être adéquate aux besoins et aux goûts de la personne âgée. Elle doit être claire, bien ventilée et surtout bien aménagée, afin d’assurer la sécurité des résidents en perte d’autonomie. Selon les cas, le lit sera médicalisé ou classique et la salle de bains conçue avec barres d’appui et sol antidérapant. Certaines maisons proposent des chambres équipées d’une sonnette d’alarme.

Les espaces communs en maison de retraite

Organisés de façon adéquate, ils sont conçus pour faciliter les déplacements et comprennent des salons où les résidents ont la possibilité de recevoir leurs visiteurs. Certains établissements disposent d’un jardin ou d’un parc pour les promenades. Rompre l’isolement, vivre confortablement une retraite sereine sans avoir à assumer les contraintes de la vie quotidienne… Multiples et variées, les raisons qui poussent les familles et les personnes âgées à choisir un établissement d’hébergement adapté à leurs besoins concourent toutes à assurer une meilleure qualité de vie au concerné.

Et si le curcuma était efficace contre la maladie d’Alzheimer

mercredi 1 octobre 2014

curcumaC’est ce que déclarent les responsables d’une récente étude qui vient d’être publiée dans la revue Stem Cell Research and Therapy. D’après  leurs conclusions, cette épice contenue notamment dans le curry, aurait la propriété de protéger le cerveau contre la démence et peut-être même la Maladie d’Alzheimer.

Le curcuma :  des effets sur la prolifération des cellules du cerveau

Des scientifiques allemands de l’université de Julich se sont intéressés aux propriétés de la turmérone, l’un des composants du curcuma. Pour ce faire, ils en ont  injecté directement  dans le cerveau des rats.  Résultat: une  augmentation de  l’activité neuronale dans le cerveau des rongeurs. Plus la concentration en turmérone était grande,  plus les cellules souches neurales proliféraient.

Induire l’auto-réparation des cellules nerveuses

Ce qui est intéressant, c’est que les cellules souches neurales ont la propriété de se transformer en n’importe quel type de cellule cérébrale et auraient ainsi un rôle probable dans la réparation des dommages causés au cerveau. Tout porterait donc a croire que le curcuma améliorerait les fonctions d’auto-réparation du cerveau. Bien sur, nous n’en sommes encore qu’au stade expérimental sur des animaux mais tous les espoirs sont permis…