Pour être assisté gratuitement dans votre recherche de Maison de Retraite, remplissez le formulaire ci-dessous ou contactez-nous gratuitement au numéro vert:

Archive pour la catégorie ‘santé seniors’

Seniors: et si vous repreniez le sport?

jeudi 14 décembre 2017

sportseniorsTous les professionnels de santé s’accordent à le dire : pratiquer une activité physique  de façon régulière est non seulement bénéfique mais fortement conseillée car cela protège de certaines maladies comme le diabète sucré et les maladies cardio-vasculaires. Elle retarderait même la survenue de la maladie d’Alzheimer.

Débutez en douceur

Reprendre le sport après un certain âge n’est pas chose facile et requiert de prendre certaines précautions afin de ne pas nuire à votre santé. « Même si on démarre à 60 ans, il n’est jamais trop tard! », déclare le Dr Hélène Gaumerais, médecin aux thermes de Saint-Malo. Le tout étant de demander conseil à son médecin avant de débuter une quelconque activité sportive. Ce bilan de santé est destiné à connaitre votre réelle santé physique. Pour cela, votre médecin vous posera plusieurs questions précises concernant votre état général comme votre taux de cholestérol, si vous êtes sujet à l’hypertension ou si vous fumez…Il vous enverra alors faire un bilan sanguin et peut-être un électrocardiogramme.

Faites appel à un coach sportif !

Cette solution a le mérite d’être plus sécuritaire. En effet, un coach spécialisé ne vous laissera pas vous essouffler dans des exercices qui ne sont pas adaptés à votre âge ni à votre état de santé. Au contraire, il vous conseillera les machines à utiliser et vérifiera que vous ne forcez pas trop sur votre cœur ni sur vos articulations. De plus, le coaching qui est souvent inclus dans les inscriptions en salles de sport, a l’avantage de permettre de se familiariser avec le vélo elliptique, le tapis de course, le rameur… et d’apprendre à coordonner ses mouvements. Pour débuter, il est conseillé de pratiquer l’activité de votre choix pendant 5 à 10 minutes par jour et d’augmenter progressivement sa durée pour essayer d’atteindre les 30 minutes recommandées. Choisissez des activités que vous aimez et variez-les pour éviter la monotonie.

À partir de 50 ans, on perd en masse musculaire et en densité osseuse

« Avant cet âge, hommes et femmes ont une diminution de 0,5% à 1% par an de leur masse osseuse. Mais chez les femmes, après la ménopause, cette perte va augmenter de 3% par an pendant cinq ans, » explique le Dr Gaumerais. Faire de l’exercice physique régulièrement est primordial pour rester en bonne santé et maintenir son capital musculaire. L’exercice physique est également particulièrement bénéfique pour le moral. 20 à 50 minutes de marche régulière peuvent même avoir un impact positif sur la dépression car au cours de l’exercice physique des endorphines sont libérées  en quantité par le cerveau ce qui entraîne une sensation de bien-être.

15 % à 20 % des personnes âgées vivent des périodes dépressives

mercredi 22 novembre 2017

senior depressionDe nombreux seniors (15 % à 20 % des personnes âgées) vivent des périodes dépressives qui pourraient passer inaperçues. Voici quelques indices qui, si vous y êtes attentif, vous permettront de détecter un éventuel dérèglement du moral chez un proche.

Les symptômes de la dépression

Il existe neuf symptômes caractéristiques de la dépression. Pour que le diagnostic de dépression puisse être posé, le patient dépressif doit en présenter au moins cinq, presque tous les jours depuis au moins deux semaines, dont obligatoirement l’un des deux premiers de la liste :

 

  • une tristesse quasi-permanente, avec parfois des pleurs (humeur dépressive) 
  • une perte d’intérêt et du plaisir à l’égard des activités quotidiennes, même celles habituellement plaisantes
  • un sentiment de dévalorisation et de culpabilité excessif ou inapproprié
  • des idées de mort ou de suicide récurrentes, le sentiment que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue
  • un ralentissement psychomoteur
  • une fatigue (asthénie), souvent dès le matin
  • une perte d’appétit, souvent associée à une perte de poids
  • des troubles du sommeil avec en particulier des insomnies matinales
  • des difficultés attentionnelles, de concentration et de mémorisation

Les types de dépression :

Pour les patients qui présentent entre 5 et 7 symptômes, la dépression est considérée comme légère à modérée.
Au-delà de 8, elle est dite sévère.

Il existe différentes formes de dépressions qui se présentent de façon différente en fonction de l’âge de la personne :

-Chez un enfant elle peut apparaître sous forme de refus d’autorité, de trouble du comportement, d’agressivité envers ses camarades ou enfin d’une sorte de retrait dans les loisirs.

-À l’opposé, les personnes âgées atteintes de dépression vont perdre leur autonomie et avoir des oublis. On parle alors de dépression pseudo-démentielle. (a ne pas confondre avec le syndrome de glissement avec délaissement des soins et de soi)

-Pour les personnes d’âge moyen il peut y avoir des dépressions anxieuses, ou des dépressions liées à la situation (par exemple la dépression postpartum qui survient environ un mois après l’accouchement).

Traiter la dépression :

En cas de dépression avérée, il est nécessaire de prendre rapidement rendez-vous avec un médecin traitant. Effectivement la dépression doit être très rapidement traitée sinon elle risque de durer entre six mois et un an. Après la prise du traitement, si la personne est répondeuse on constate généralement une amélioration au bout de quinze jours et une vraie rémission après environ trois mois. Attention, même si la personne se sent bien, il est important de poursuivre le traitement durant six mois complets afin d’éviter une rechute.

 

 

Seniors : 8 conseils pour faire du sport sans en avoir l’air!

lundi 13 novembre 2017

Senior Faire régulièrement de l’exercice physique est primordial pour rester en bonne santé, surtout à l’approche de la cinquantaine. À partir de 50 ans, notre corps change de façon progressive, et les excès laissent plus de traces qu’auparavant. C’est pourquoi c’est à cet âge charnière, qu’il convient de modifier son mode de vie et surtout de se remettre à pratiquer un sport.

Bougez régulièrement

Une activité physique quotidienne stimule l’appétit et peut également aider à éviter les différents troubles digestifs qui ont tendance à apparaître quand on prend de l’âge. Toutefois, les 30 minutes de marche par jour qui sont recommandées peuvent être remplacées par d’autres types d’activités physiques : marche, vélo, jardinage… ou bien par des activités sportives comme la gymnastique, le yoga ou la natation. Sachez tout de même que pour qu’elle soit profitable, une activité physique doit être pratiquée par périodes d’au moins 10 minutes. Par ailleurs, n’oubliez pas que la régularité de l’activité physique est un élément essentiel pour obtenir un bénéfice sur la santé. Que vous ayez trop de cholestérol ou que vous soyez diabétique, la pratique d’une activité physique réduit ces troubles, aide à perdre du poids et à faire baisser la tension artérielle. C’est d’ailleurs un complément indispensable aux traitements médicamenteux.

Mais sans trop forcer

Connaitre ses capacités est très important. En effet, l’activité physique ou sportive ne doit pas provoquer une fatigue excessive. Celle-ci pouvant entraîner des problèmes de santé comme des tendinites, des douleurs articulaires, des fractures voire même des accidents cardiaques. Soyez attentifs aux signaux donnés par votre corps : si vous êtes fatigué après l’effort ou que vous avez mal, diminuez l’intensité et la fréquence de l’exercice.

Pour vous aider à vous y remettre tout doucement, voici quelques astuces : 

 

sport

Les problèmes osseux touchant les seniors

mardi 31 octobre 2017

edito1Souvent liés à l’âge, les problèmes osseux, et les douleurs articulaires associées aux rhumatismes touchent de nombreuses personnes âgées. L’arthrose est l’affection la plus fréquente, mais certaines personnes âgées peuvent également souffrir d’ostéoporose, une fragilisation de la micro architecture des os qui s’accompagne d’une perte osseuse. Le dépistage de ces problèmes osseux revêt une grande importance car il permet de pouvoir traiter le patient au plus vite et ainsi d’éviter les risques de fractures inhérents à ces affections.

Tout savoir sur l’ostéoporose

Souvent liée à l’âge, l’ostéoporose est une maladie touchant le squelette qui consiste en une fragilisation de la micro architecture des os s’accompagnant d’une perte osseuse. Elle concerne plus particulièrement les femmes en post-ménopause. Les médecins préconisent un diagnostic précoce, dès l’apparition des premiers symptômes. Sachez qu’une trop longue période d’immobilisation peut entraîner une diminution de la masse osseuse c’est pourquoi les personnes qui ont une activité physique régulière tout au long de leur vie, présentent beaucoup moins de risques de souffrir d’ostéoporose.

La fracture du col du fémur

Lors d’une chute, les personnes âgées dont l’ossature est fragilisée par l’âge et par l’ostéoporose souffrent de fractures qui mettent longtemps à guérir. La fracture du col du fémur est la plus courante mais c’est également celle qui laisse des séquelles handicapantes aux personnes âgées qui en souffrent.

L’arthrose

Touchant plus de femmes que d’hommes, l’arthrose est une maladie dite chronique qui a la caractéristique d’évoluer lentement. Le cartilage se détériore petit à petit sans que le malade ne ressente de douleurs particulières. Les douleurs apparaissent plus tardivement dans l’évolution de la maladie et sont à caractère persistant. Cette maladie apparaît également avec l’âge : elle touche 50% des plus de 70 ans. Il existe différentes mesures de prévention pouvant contribuer à repousser sinon à éviter l’apparition de l’arthrose : Ménager ses articulations, éviter les mouvements répétitifs et les mauvaises postures, se protéger des risques de blessures et de traumatismes, pratiquer régulièrement une activité physique et surtout réduire le surpoids.

A savoir : Dans le cas où une personne est atteinte d’une maladie articulaire connue pour favoriser l’apparition de l’arthrose, elle devra suivre un traitement médical préventif afin d’éviter l’apparition de cette maladie.

Peut-on prévenir la grippe saisonnière?

vendredi 13 octobre 2017

capture_decran_2017-10-08_a_08.59.19

La vaccination

La meilleure prévention est bien évidemment la vaccination qui est fortement recommandée chez les personnes fragiles, les soignants et les personnes s’occupant de jeunes enfants. Ce vaccin, renouvelable chaque année,  offre une protection efficace contre la grippe, 15 jours après la vaccination. L’assurance maladie prend en charge à 100 % les vaccins contre la grippe pour les personnes dites à risques comme les personnes âgées de plus de 65 ans.

Les gestes préventifs

Pour les personnes qui craignent la grippe et ses complications, il existe des gestes de prévention qu’il est utile de connaitre :

  • Lavez-vous les mains avec du savon liquide pendant 30 secondes avant de préparer les repas, après chaque sortie, après être allé aux toilettes ou même après vous être occupé d’un animal.
  • Utilisez des mouchoirs jetables et lavez-vous les mains après vous être mouché.
  • Portez un masque si vous allez rendre visite à une personne déjà contaminée par le virus de la grippe.
  • Évitez d’emmener  les personnes fragiles dans les lieux publics comme les centres commerciaux et les hôpitaux
  • Ouvrez les fenêtres et aérez souvent votre logement
  • Évitez de serrer les mains ou d’embrasser les gens pour leur dire bonjour
  • Ne touchez pas directement vos yeux après avoir éternué

Le virus de la grippe sévit généralement du mois d’octobre au mois de mars. Parce qu’il évolue chaque année, il est indispensable de s’en protéger et de se faire vacciner tous les ans, surtout si l’on est une personne âgée ou si l’on souffre d’une affection respiratoire. 

 

Le yoga pour les seniors: une bonne idée?

mercredi 13 septembre 2017

sportseniorsVous êtes stressé(e)? Vous en avez assez. Rien ne va jamais comme vous voulez. Réagissez en prenant soin de vous et en apprenant à rester zen en toutes circonstances. Relativisez, Décidez de ne voir les belles choses de la vie et laissez de côté ce qui vous contrarie ! La bonne attitude : gar­der la bonne distance par rapport à ses obligations en veillant à rester maître de vos émotions. « Le principe de base, c’est de ne pas focaliser sur ce qui est stressant, usant, mais sur la façon dont on peut prendre soin de soi. » déclare Catherine Vasey, psychologue et auteure, fondatrice de Noburnout, un site de prévention du burn-out.

Apprenez à vivre l’instant présent

Sommes-nous toujours pleinement conscients de l’instant présent ? Regardons-nous la réalité au lieu d' »inventer » une épreuve souvent imaginaire ? La méditation de pleine conscience permet de vivre pleinement l’instant présent. Cette pratique laïque, issue du Bouddhisme, a été mise au point il y a une trentaine d’années. Son objectif : aider à surmonter le stress, l’anxiété, la douleur et les maladies. La première étape étant d’apprendre à lever le pied, à ralentir la folle course des obligations de la vie afin de parvenir à nous reconnecter à nous-mêmes.

Essayez le yoga

Dans le même ordre d’idée, la pratique du yoga peut aussi vous aider à vous recentrer sur vous-mêmes. En effet, ce sport plein de promesses permet, en plus de travailler sur la souplesse et le renforcement musculaire, d’assurer bien-être et lâcher prise. Destiné à faire le lien entre le corps et l’esprit, le yoga a de nombreuses vertus bienfaisantes. Bon pour la santé, il permet de lutter contre les insomnies, l’anxiété et le surmenage. Basé sur des exercices mêlant étirements et respirations, le yoga permet de véritablement se reconnecter à soi-même. Particulièrement recommandé chez les seniors, ce sport est facilement praticable car il mobilise le corps progressivement et tout en douceur.

Venez vous initier au yoga en faisant une bonne action

Si vous voulez tenter une séance de yoga pour voir si ce sport vous plait, rendez-vous le dimanche 24 Septembre 2017 à l’Orangerie du Château de Versailles pour la 4e édition des Yogis du Cœur, un grand rassemblement de yoga solidaire au profit de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Ainsi, vous vous inirtierez au yoga tout en faisant une bonne action en contribuant à aider les enfants malades du cœur. Au programme, une session de yoga universelle et de nombreuses animations au profit de l’association et des enfants atteints de malformations cardiaques issus des pays défavorisés. La totalité des fonds récoltés sera consacrée à leurs opérations.